Prix Seligmann 2016 : Alain Chouraqui récompensé

Couverture-Pour-Résister

Infos

Description

Décerné en octobre 2016 par le jury, le chercheur Alain Chouraqui a récemment reçu son prix lors d’une cérémonie en Sorbonne. Récompensé pour l’ouvrage intitulé « Pour résister à l’engrenage des extrémismes, des racismes et de l’antisémitisme », paru aux éditions du Cherche Midi, l’auteur s’est dit honoré de cette distinction, symbole de la lutte contre le racisme, l’injustice et l’intolérance. Autant de combats qu’Alain Chouraqui, président fondateur de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation et responsable de la Chaire UNESCO sur « Éducation citoyenne, sciences de l’homme et convergence des mémoires », mène de front.

« Apporter une pierre solide à la lutte contre le racisme »

Le prix Seligmann a été créé en 2003 grâce à un don fait par Françoise Seligmann à la Chancellerie des universités de Paris. Il commémore l’esprit des combats que cette femme d’exception et son mari ont menés tout au long de leur vie, contre le nazisme au sein de la Résistance, puis contre toute forme d’intolérance et d’injustice, notamment pendant la guerre d’Algérie. Ce prix a « pour vocation de récompenser annuellement une création écrite, d’expression française, apportant une pierre solide à la lutte contre le racisme ».

Au fil des années, le prix est ainsi venu saluer des auteurs et des personnalités tels que Yossi Beylin et Yasser Abder Rabbo (les premiers lauréats du prix, en 2004), Bachir Hadjadj (Prix 2007), Lilian Thuram (prix 2010), Léonora Miano (prix 2012), Marceline Loridan-Ivens (prix 2015) et maintenant Alain Chouraqui, qui en devient le 13e lauréat.

Sources : sorbonne.fr

fr_FRFR_FR
fr_FRFR_FR